Histoire

La terre de Jouy était une seigneurie importante, elle avait 180 fiefs relevant. Le plus ancien seigneur connu est Robert de Malherbe, prévôt des maréchaux de France, mort à la fin du XVeme. Sa fille unique épousa Thomas de Pellevé, dont naquis Charles de Pellevé. Son second fils, Nicolas né au chäteau de Jouy en 1518, fut le fameux cardinal de Pellevé, l'un des principaux chefs de la Ligue. Françoise de Pellevé, petite fille de Charles, épousa Jean de Pisseleu, ce qui fit passer la terre de Jouy dans la maison de Pisseleu. Une fille de cette maison porta par alliance en 1630, cette terre à la maison de Huaut. En 1674, le domaine fut vendu au sieur Jacquier.

Source : http://freeoise.free.fr/communes/lettrej/jouy/index.html

Biographie Nicolas de Pellevé

Né à Jouy-sous-Thelle le 18 octobre 1518 d’une ancienne et illustre famille de Normandie et mort à Paris le 28 mars 1594, est un cardinal français, archevêque de Reims de 1591 à sa mort.

Nicolas est le second fils de Charles de Pellevé et d'Hélène de Fay, seigneur de Liancourt et de Jouy. Professeur de droit et abbé de Saint-Corneille, il devient évêque d'Amiens en 1552. En 1559, il est missionnaire en Écosse. En 1560, il fait construire le château de Liancourt (qui sera presque totalement détruit en 1830). Il fera venir un architecte italien pour dessiner l'église Saint-Pierre-Saint-Paul de Jouy-sous-Thelle où reposent plusieurs membres de sa famille.
Le 16 décembre 1562, il devient archevêque de Sens à la place du Cardinal de Guise. Le pape Pie V le crée cardinal avec le titre de cardinal-prêtre de Ss. Giovanni e Paolo lors du consistoire du 17 mai 1570 (il deviendra cardinal-prêtre de S. Prassede le 14 novembre 1584). Puis le nomme préfet de la Congrégation des évêques et réguliers à Rome. En 1588, il devient archevêque de Reims mais ne rentre en France qu'en 1592. Il est l'un des derniers chefs de la Sainte Ligue qui tient Paris. Déjà malade, il assiste le 22 mars 1594 à l'entrée triomphale d'Henri IV dans Paris et meurt six jours plus tard.

Source site Wikipedia.fr

 

Pour en savoir plus sur l'histoire de Jouy sous Thelle, vous pouvez vous procurer la Notice historique sur Jouy sous Thelle, oeuvre posthume de l'abbé Bouché, complétée et publiée par le chanoine Pihan.
Cliquez ici pour télécharger la documentation.